Analyse ou Algèbre? La représentation des fonctions dans l’analyse de Fourier

Le premier séminaire Aromaths de l’année aura lieu le mardi 18 septembre à 11h dans l’Amphi 15 et sera présenté par Jean Dhombres.

Sujets abordés : Analyse de Fourier • Séries de fonctions • Algèbres de fonctions

Résumé.

Alors qu’il était encore élève à l’École normale, Joseph Fourier, dont nous fêtons le
bicentenaire cette année, fut nommé professeur d’analyse algébrique à l’École Polytechnique. Il n’a jamais regretté cette terminologie qui paraît ambigüe, alors même qu’entre autres choses il a inventé une nouvelle façon de représenter les fonctions. Il y a la forme des séries de Fourier, pour les fonctions périodiques, et celle des intégrales qui portent son nom pour les fonctions intégrables sur tout l’axe réel. Le propos n’est pas d’égrener des résultats sur cette représentation, mais de voir comment elle fut découverte par Fourier lui-même, à partir de données mathématiques qui ne dépassent pas du tout celles d’un étudiant en début du cycle universitaire.

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « Analyse ou Algèbre? La représentation des fonctions dans l’analyse de Fourier »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s